TU ME BAVES DESSUS OU QUOI ?

Abordons un sujet qui nous interpelle tous, l’art du baiser (pas de baiser).

En effet beaucoup de personnes se sentent attirées par une autre du sexe opposé ou du même sexe (on va faire comment ?). Elles se font plein d’idées positives et de rêves fous jusqu’au premier baiser qui anéantit tout et fait voir l’autre sous un autre jour.

Espérer échanger un baiser passionné digne des plus beaux films hollywoodiens et se trouver à repousser brutalement le ou la partenaire avec des envies de meurtres et plein d’incompréhensions, cela est arrivé à beaucoup.

Que sont donc ces baisers tue l’amour ?shutterstock_186585689

1— Embrasser une personne qui a une haleine fétide. Déjà ce n’est pas évident ! se rapprocher de quelqu’un qui à quelques centimètres nous pousse à couper notre respiration et à surmonter un dégout. Ça n’aide pas du tout. L’amour peut nous pousser à le faire, mais franchement, on aura de la peine à réitérer ce moment.

513327-96148_batman_returns_movie_stills_ccbn_01_122_438l

2— Un baiser qui est maladroit. Je veux l’embrasser, j’en ai tellement envie que dès que je pose la bouche sur la sienne je perds mon sang-froid et en sais plus où mettre de la langue ou des dents. Il faut cesser ses enfantillages et prendre son temps. Un baiser n’est meilleur que lorsqu’il est savouré pleinement.

trish-et-dante

3— Un baiser mimant l’acte sexuel. Bien que le but soit d’en arriver là, il faut être subtil. Enfoncer profondément sa langue dans la gorge de son ou sa partenaire ce n’est pas discret du tout et ça peut en plus de passer un mauvais message l’étouffer. À moins que vous ne vouliez coucher avec un cadavre aérez la gorge par pitié !

Un-baiser-descargots

4— Le baiser baveux est le pire selon moi. En effet tenter d’embrasser une cavité béante qui produit une grande quantité de salive (bave), ça donne des envies de meurtres. Si on est pas noyé avant, on peut encore étriper cette personne qui a osé tant nous mouiller !

Embrasser c’est partager des émotions avec notre partenaire. C’est aussi exprimer ce qu’on ressent et même si parfois il y a un trop-plein d’émotions qui surgissent les exprimer ne devrait pas s’assimiler au verbe martyriser. Un baiser peut être fou, mais seulement en image. Dans la réalité, des petites morsures, une main sur le menton, une nuque immobilisée tendrement, ce sont ces petits trucs qui rendent un baiser fou.

Alors, contrôlons-nous si nous ne voulons pas rester avec des souvenirs et plutôt continuer une belle aventure.

Commentaires