Nigéria, à quand la fin?

Janvier 2015, le monde entier est sous le choc des attentats de Paris en France qui ont eu pour conséquence la mort de 17 personnes. Suite à cette tragédie, la communauté internationale a montré son soutien à la mère patrie des Droits de l’Homme et celle de toutes les libertés. Cela c’est soldé par une marche inédite dans l’histoire de ce pays. Près de 4 millions de personnes sont descendues dans les rues pour s’indigner contre le terrorisme. A cette mobilisation, on a pu voir plusieurs personnalités défiler aux côtés des autorités françaises notamment des présidents africains.

Nos chers Présidents ont manifesté pour la liberté d’expression. Aussi ridicule que cela puisse paraître, ces présidents se sont sentis touchés au plus profond de leur intégrité. Ces présidents qui chaque fois, passent leur temps à emprisonner  journalistes et opposants étaient parmi les défenseurs de la liberté d’expression…la grosse blague !

A coté de ces attentats en France, il existe le phénomène Boko Haram chez nous en Afrique. Ce groupement terroriste qui depuis plusieurs mois causent chaque jour attentats et enlèvements au Nigéria et depuis peu dans le nord-est du Cameroun. Cette semaine, plus de 2000 personnes ont été massacrées par ces terroristes. Des personnes mortes dans l’anonymat le plus total. Tout le monde entier a les yeux tournés sur le crapuleux attentat en France, y compris les Africains alors que, pas loin d’eux des milliers de personnes innocentes sont tuées. La question que nous nous posons est de savoir qui doit dénoncer ces attentats causés par cette secte ?

Certains s’indigent du tapage médiatique qui a été fait pour Charlie Hebdo au mépris des victimes de Boko Haram. C’est déjà un bon début et cela montre que ces meurtres choquent certaines personnes. Toutefois, nous voudrions attirer l’attention sur un point. En France, ce sont les Français eux-mêmes qui ont décidé de prendre le problème du terrorisme à bras le corps. Ce sont eux qui ont pris d’assaut les rues ce 11 janvier 2015 pour montrer à la face du monde leur indignation.

Au Nigéria, nous constatons que la population semble rester elle-même passive. Ce pays est le plus peuplé d’Afrique et plus peuplé que la France. Ils peuvent à eux seuls mobiliser plusieurs millions de manifestants pour ce genre de marche. Mais qu’est ce qu’on constate ? A côté de tous ces morts, le Président Goodluck bat sa campagne en grandes pompes à Lagos pour briguer un deuxième mandat…il viendra après organiser des mariages grandioses pour sa fille. On en a déjà parlé ici souvenez-vous! Il est clair que nos médias africains ne sont pas aussi puissants que ceux des occidentaux, mais quand il y a un manque de volonté ou tout simplement un désintéressement des autorités concernées par ces tragédies, comment voulez vous que d’autres puisse le faire ? Souvenons-nous du phénomène « Bring back our girls » qui avait pris le monde entier, il a été relayé par les occidentaux. Aucune première dame africaine, peu d’artistes africains, peu de célébrités africaines ont fait passer ce message, à commencer par les Nigérians eux-mêmes. Doit-on toujours attendre les occidentaux pour décrier les maux qui minent notre contient ? Doit-on toujours attendre que les occidentaux viennent nous défendre face à nos propres bourreaux. On nous dira qu’on n’a pas suffisamment de moyens et cela est vrai mais faut-il énormément de moyens pour poster un message sur les réseaux sociaux ou simplement en parler dans nos médias respectifs ? Nous ne le pensons guère. Poster ces messages ne va pas arrêter les massacres mais cela peut susciter des personnes qui ont les moyens à agir. Alors qu’on arrête de penser que les occidentaux le feront pour nous.

De plus, les artistes nigérians dits les « Naija » ont le vent en poupe. Combien parmi eux ont posté des messages pour le peuple nigérian, leur peuple, qui se meurt chaque jour sous la violence de cette secte et ce depuis l’histoire des jeunes filles enlevées ? Il aura fallu que les célébrités occidentales se lèvent pour que nous en fassions autant. Après plusieurs recherches, nous n’avons pas eu échos d’une quelconque marche organisée par les Nigérians en Angleterre ou aux USA. On peut comprendre qu’ils puissent être effrayés à l’idée d’une marche au Nigéria même qui se transformerait en attentat, mais et ceux de la diaspora en Europe ou ailleurs où la liberté existe ?

Par conséquent, nous vous prions de bien vouloir laisser les Français pleureur leurs 17 morts et commençons par envahir les réseaux sociaux avec les messages. Nous pensons que l’heure n’est plus à la prière mais à la mobilisation ! Ne laissons surtout pas la première puissance économique du continent tomber aux mains de ses terroristes…

#StopBokoHaramNow
#StopBokoHaramNow

A Jusdebissap en tant que défenseurs du droit à la vie et des droits de tout humain, nous décidons de porter le message autant que faire ce peu… #StopBokoHaramNow

Leader d'opinion, décide de mettre ses avis et suggestions au service de son pays et du monde. Mais attention ça peut faire mal parfois....

Commentaires