MON PARTENAIRE M’A ÉTÉ INFIDÈLE

img_-_src_-_ca_1300_732_50_s_c1_center_center_0_0_1

L’infidélité est un mal qui ronge les couples. Les hommes autant que les femmes souffrent de cette douleur qui nous déchire en deux quand on découvre que l’être aimé s’est compromis avec une autre personne.

Quand on aime, on idéalise parce qu’on ne peut faire autrement. On a des œillères qui nous cachent la vérité, qui nous font voir l’amour de notre vie comme un ange, une personne exempte de péchés. Pourtant comme tous les êtres humains, cette personne a des défauts, des tentations, des faiblesses.

Un matin, les roses ne sentent plus aussi bon. On a une odeur de fumier au nez qui est entêtante, qui ne nous quitte pas. On a été trahi, floué. On en veut à la terre entière, à cette personne, à soi-même.

Comment est-ce qu’on a pu être aussi ignorant ? Pourquoi est-ce que cette personne nous a traités de la sorte ? N’avons-nous pas tout fait pour la rendre heureuse ? Des questions, on s’en posera. Des cris, des larmes, des pleurs, on extériorisera. Des mutilations physiques ou morales, on s’affligera.

Au delà du déni, du besoin de réparer, d’effacer l’événement et d’aller de l’avant, il faut se dire qu’il nous faut du temps. Du temps pour passer les étapes qui mèneront à l’oubli partiel sinon à l’indifférence.

Parce quand on aime et qu’on a subi cela, on est brisé. Et recoller des morceaux, cela se fait avec patiente et sans certitude aucune que cette délicate opération donnera le même aspect uni qu’avant la cassure. On en ressortira changé parfois en bien, très souvent en mal.

Alors dans une situation de ce genre il faut pardonner oui, aller de l’avant oui, mais ne pas oublier ce par quoi l’on est passé. Il faut garder son cœur au chaud et investir son énergie dans des activités qui n’engagent pas les sentiments amoureux. Parce que se casser une fois ça va, mais plus d’une fois, on risque de perdre plusieurs morceaux sur la route

Bamba Aïda.

Commentaires