Le cunni ! Une valeur sûre !

Titre original : Vous voulez qu’elle revienne vous voir ? Essayez le cunnilingus !

Salut !

Je ne vais pas passer par quatre chemins et je vais être très franc avec vous.
Si vous voulez des conseils pour séduire, faire des rencontres, draguer, vaincre votre timidité, etc…
Cet article n’est pas fait pour vous.
En effet, je ne pense pas avoir l’expérience et le recul nécessaire pour vous prodiguer des conseils dans ces domaines.

Je pense par contre que ma grande expérience des femmes (relations longues, coups d’un soir, coups de deux soirs, sex-friends, etc…) me permettent de partager une ou deux astuces, juste au cas où… On ne sait jamais.

Bref ! Aujourd’hui, je vous parle de cunni (cunnilingus pour ceux qui ont duré à l’école ou « laper le kpêtou » pour les durs gars).

1. Pourquoi le cunni ?
« Arafat DJ » (un artiste pas très recommandable à vos enfants) à dit dans son titre « 202 » : « Chérie coco, fais moi la pipe moi j’aime ça ! », hormis le caractère misogyne de cette phrase, on comprends que la bouche sur le sexe, ça fait toujours plaisir et ça change un peu du missionnaire usuel.
Le cunni a pour avantage d’exciter plusieurs zones du vagin de la femme, etc… (Si vous ne savez pas comment le faire, demandez le moi dans les commentaires, je ferai une vidéo détaillée. Sinon, là, je pars du principe selon lequel tout le monde sait le faire et en connait ses avantages).

Catherine Zeta Jones http://fr.wikipedia.org/wiki/Catherine_Zeta-Jones
Photo de Catherine Zeta Jones
http://fr.wikipedia.org/wiki/Catherine_Zeta-Jones

Contrairement à la fellation, le cunni n’est pas une pratique très répandue en Côte d’Ivoire soit pour des raisons de cultures soit pour des raisons de personnes mais il ne demeure pas moins un outil efficace pour améliorer les préliminaires et pour, comme le dit souvent mon ami Matt, « Commencer avec un avantage » car il permet non seulement de faire monter l’excitation chez les femmes mais aussi de faire jouir certaines d’entre elles. Alors ? Pourquoi ne pas essayer ?

2. À qui ?
Le souci, c’est qu’on ne peut pas faire un cunni à tout le monde. Il est vrai qu’on met tout et n’importe quoi dans notre bouche mais il faut reconnaître que même sans le vouloir, l’on sent ce que l’on met dans notre bouche. Aussi, on approchant la bouche du vagin, l’on respire naturellement l’odeur dudit organe.
On peut donc déduire qu’on fait non seulement un cunni aux filles qui le méritent (celles à qui on a vraiment envie de faire plaisir) mais aussi celles qui sont propres (oui faire un cunni à une fille juste à la sortie d’une soirée ou d’un match de foot peut s’avérer dangereux pour vous).
Si vous voulez faire un cunni à une fille, faites le pendant ou après une douche. Pas besoin d’être vulgaire avec elle, faites juste semblant de vouloir prendre une douche et invitez là à venir sous la douche avec vous, elle en profitera pour se nettoyer. 😉

3. Synthèse
On a toujours de l’admiration pour les aventuriers ! Oui elle vous respectera encore plus d’avoir osé vous aventurer au fond d’elle (pour chercher un trésor ?).
Elle appréciera aussi le plaisir que vous avez pu lui donner. Elle reconnaîtra que vous avez confiance en elle car vous avez osé enfouir votre bouche et votre langue dans un endroit très … de son corps.
Le cunnilingus est le meilleur moyen de chauffer une fille avant de passer aux choses sérieuses.
Cependant, si vous avez fait jouir une fille avec un cunnilingus et qu’elle s’endort épuisée après, ne soyez pas surpris de dormir vous aussi sur la béquille 😀

N’hésitez pas, si vous avez des questions, si vous avez des avis contraires ou allant de le même sens de commenter cet article. Nous sommes entre personnes civilisées. On discute.

Written by John Jomoje

Un gars qui aime bien partager ses astuces ou raconter sa vie...

Commentaires