JE VEUX T’OFFRIR UNE GATERIE

Les hommes aiment les gâteries, c’est bien connu. Il ne rende jamais rende parfois à leur partenaire la politesse, mais il faut constater que la motivation n’est pas toujours au rendez-vous.

Comment s’y prendre pour que ce qu’ils considèrent comme un calvaire, une paire de manches ou une situation délicate devienne pour eux un plaisir sinon un désir ?

Comment transformer une mise en condition en moment d’extase ?

Et bien déjà, il faut cibler les problèmes qui rendent complexe l’exécution de la tâche.

On peut citer entre autres la fatigue des muscles de la cavité buccale, les envies de vomir en situation de profondeur, le fait de ne pas supporter de voir sa propre salive dégouliner, la consommation de poil pubien substances non conventionnelles, les odeurs.

L’amour rend aveugle et pousse à toutes les folies donc déjà c’est un point évident si on veut effectuer cette tâche. Il y a l’option de l’obsession sexuelle et d’une grosse dose de perversion dans le cas contraire (disons que là vous n’avez aucun scrupule et que, peu importe l’engin, vous le mangez joyeusement).

Dans le cas de l’amour (ce qui est plus abordable comme sujet), on peut (oui) se retrouver dans l’un ou l’autre de ces cas gênants cités plus haut. Il faut déjà donner vos conditions concernant les poils pubiens substances non conventionnelles et les odeurs. Parce que, si on ne peut pas, on ne peut pas, voilà. Donc, c’est à monsieur de se rendre présentable et consommable (qu’est-ce que je dis là !).

Passé ces points qui ne se situaient pas dans votre domaine de gestion arrivent les points qui vous concernent. Comment supporter les envies de reflux et de fuite ? Il y a de multiples options modernes telles que certains gels antireflux parfumés aux fruits ou à la vanille ou à la menthe qui permettent d’effectuer la tâche de manière agréable. Il y a aussi nos trucs pas si chers qu’on retrouve tous les jours tels que le chewing-gum, les bonbons mentholés ou le citron qui donneront un surplus de sensation de partenaire à monsieur et à vous une grande fierté (yeah je l’ai fait !). J’oubliais dans les cas extrêmes juste avant d’aller à fond, couper sa respiration. Cela permet de ne pas baisser les bras.

Concernant le dégoût face à l’excès de salive, il y a les lubrifiants. Donc au lieu de baver sur la humm chose (voila !) il suffit de s’occuper de la base avec le lubrifiant et de garder la bouche pour la partie supérieure. Ça marche aussi et, si Mr a des tendances masturbatrices, il n’appréciera que plus. Cette technique marche également pour la fatigue des muscles de la cavité buccale.

Tout est dans la durée (pour certains hommes plus que d’autres). Si vous arrivez à tenir assez pour que les choses finissent en beauté, vous aurez droit à de pareilles attentions parce que réussir et bien réussir confère une sorte de pouvoir.

Il y a beaucoup d’autres techniques ou méthodes ainsi que d’autres cas, mais je crois que j’en ai fait (lool) beaucoup pour ce vendredi, Enjoy !

Missivory

Commentaires