Interview: Eddy Kenzo, la nouvelle voix de l’Afrique

Eddy Kenzo est un chanteur très populaire en Afrique de l’Est mais depuis le titre Sitya Loss avec les Ghetto Kids sa carrière a pris un tournant plus international. Il devenu en quelques mois la coqueluche de la musique africaine. Ce jeune homme pétri de talent a bien voulu accorder à Jusdebissap, votre Webzine préféré une interview pour nous parler de lui, de sa carrière et de ses projets. Nous retiendrons que c’est un artiste avec grand cœur, très généreux et surtout d’une sympathie sans pareille. Nous vous laissons découvrir l’interview!

Eddy Kenzo
Eddy Kenzo

 Bonjour Eddy, parles-nous un peu de toi

Je m’appelle Edrisa Musuuza aussi appelé Eddy Kenzo, je suis Ougandais du district de Masaka, je vis à Kampala en Ouganda et j’ai 25 ans

Peux-tu nous résumer ton parcours artistique jusqu’à ce jour ?

J’ai débuté ma carrière d’artiste  en tant que chanteur, auteur-compositeur en 2008 grâce au titre Yanimba en featuring avec Mikie Wine. C’est en 2010 que la porte du succès s’est ouverte pour moi  avec  mon single Stamina qui a reçu un accueil favorable auprès des mélomanes du fait de ma voix particulière, ma manière de chanter et des danses que je faisais. Cela a même attiré l’attention du Président ougandais et l’a utilisé comme son hymne de campagne présidentielle de 2011-2012.

Depuis lors, je suis considéré comme l’un des meilleurs artistes de l’Afrique de l’Est. Mais malgré ce succès, je continue de travailler sans relâche. Aujourd’hui mes titres sont passés à la radio, à la télévision et dans les discothèques. Sans vouloir me lancer des fleurs, je peux dire que je fais partie des artistes sur lesquels l’Afrique de l’Est peut compter. Mon troisième album KAMUNGULUZE est sorti en Octobre 2013. Depuis 2014 je suis de retour avec les singles Sitya Loss et Jambole qui connaissent un grand succès un peu partout en Afrique

 

Que faisais-tu avant de faire la musique ?

Avant la musique j’étais footballeur même si ce n’était pas commercial. Je ne peux pas dire que je ne faisais rien (rires).

Comment y es-tu arrivé et d’où te vient cette passion pour la musique ?

La musique fait partie de mon quotidien moi depuis mon enfance et c’est donc naturellement que j’ai décidé de développer ce talent que j’avais.

Eddy Kenzo
Eddy Kenzo

On t’a connu grâce à la vidéo qui a fait un carton avec les Ghetto Kids, qui sont ces enfants ?

Ces enfants sont de talentueux orphelins que j’ai rencontrés un  jour lors d’un spectacle à Katwe, une banlieue de Kampala. J’étais très touché et j’ai décidé de les aider avec le peu que je puisse me permettre parce qu’ils sont très doués.

De quoi parle le titre Sitya Loss ? En quelle langue est-elle chantée ?

La chanson Sitya Loss  est chantée en Luganda une langue ougandais et elle parle de la joie de vivre. Partout dans le monde les gens vivent dans des conditions différentes. Je parle de personnes contentes de vivre peu importe la situation dans laquelle elles vivent, car riches ou pauvres, jeunes ou vieux, populaires ou pas on a tous le droit d’être heureux.

Avec quels artistes aimerais-tu travailler en Afrique et dans le monde ?

J’aimerais travailler avec tout artiste à travers le monde tant qu’il est  bon et qu’il ait envie de le faire, je suis très ouvert musicalement.

Connais-tu des artistes ivoiriens ?

Je n’en connais pas personnellement mais j’aime beaucoup Alpha Blondy.

Tu es beaucoup apprécié en Côte d’Ivoire, penses-tu venir y faire un spectacle un jour ?

J’y serai certainement très bientôt pour chanter pour mes fans.

 

Eddy Kenzo
Eddy Kenzo

Quels sont tes futurs projets ?

Je vais bientôt sortir le remix de Sitya Loss avec l’un des plus grands artistes d’Afrique  je n’en dis pas plus pour le moment wait and see.

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Juste le succès et surtout la santé parce qu’aussi longtemps que je vivrai faites-moi confiance je ferai bouger le monde sur ma musique.

Merci Eddy pour ta gentillesse et pour avoir accepté notre interview, un dernier mot pour notre site ?

J’aimerais vous remercier vous Jusdebissap de permettre à l’Afrique et au reste du monde de découvrir de nouveaux talents, et remercier chaque personne en Côte d’Ivoire pour leur amour et je leur promets de venir donner un spectacle.

Traduit en français par NASN

Leader d'opinion, décide de mettre ses avis et suggestions au service de son pays et du monde. Mais attention ça peut faire mal parfois....

Commentaires