http://www.jusdebissap.net/wp-content/uploads/2013/08/akissi.jpg

Ma famille: La Série à succès…et à mystères.

 
akissi

Akissi Delta a vraiment fait fort

Oui, « MA FAMILLE », c’est LA sitcom ivoirienne qui a battu tous les records de diffusions à l’international. Et ce n’est pas un hasard. Elle est bonne. L’histoire, la mise en scène, les acteurs… Akissi Delta a vraiment fait fort. Ma famille sera l’un des divertissements phare des ivoiriens, au plus fort de la crise de 2002. La série fait l’unanimité à chaque épisode, et s’expatrie même sur d’autres chaînes africaines. Après quelques années de diffusion locale, c’est la fin. Les téléspectateurs ivoiriens n’y sont même pas préparés.

Plus tard, se découvre dans les journaux, une véritable crise interne à l’équipe de la série. Les acteurs sont en désaccord avec la productrice Akissi Loukou Delphine. On n’en connaît pas les raisons définitives, tant il y a de versions. En tout cas, c’est la déchirure. La série continue d’être diffusée cependant sur les chaînes panafricaines, mais les tournages sont arrêtés. En côte d’ivoire, on est passé à autre chose au fil des années. Les plus nostalgiques se refont les épisodes sur les autres chaînes.Le chapitre du succès se referme là.

En Octobre 2011, les internautes regardent émus, la vidéo SOS de Brigitte Attiahi, épouse venue du village, pour Bohiri. Elle a un cancer du sein et a besoin d’aide. En février 2012, elle décède.

Avant elle, L’actrice Rosine Zouzouo dite Marie Laure dans la série , succombe à la mort après une longue maladie, en Octobre 2011. Les rumeurs la disaient séropositive.

marie laure

Rosine Zouzouo alias Marie Laure

Le 3 juin 2012, Djangoné Elvis, gérant de cabine dans la même série,  décède. Il en était arrivé à pissé des excréments.

Le 3 juin 2013, c’est Tatiana de Mackensira qui nous quitte. La maladie l’aura rongé au point de la rendre méconnaissable.

Avant eux, nous avaient déjà quittés Carine Tazouhin la sœur de Decotey dans la série, Louise Babet, la fille de Gohou, Tantie Fatou, la mère de Digbeu et Bienvenue, Josiane Yapo, une des maîtresse de Bohiri.

Aujourd’hui encore, la série a à son actif quelques autres de ses acteurs, dans un état de maladie inquiétant. Oupoh le neveu de Bohiri souffre d’un neuro-palu qui le rend fou (littéralement), Clémentine Papouet, épouse de Gohou, souffre d’un cancer du colon, Gbazé Thérèse va mieux après avoir frôlé la mort au point de diffuser un SOS en vidéo. Amoin, épouse de Kouadio,  souffre du Glaucome qui la rend aveugle aujourd’hui.

Même le plus cartésien d’entre nous sortira préoccupé de ces drames au sein des acteurs de cette série. On pourrait dire qu’il n’y a aucun mystère. Que c’est une simple coïncidence, et que parce qu’ils sont artistes publics, on remarque plus leur décès et autres maladies, mais franchement dans une série… Ca fait beaucoup trop. Le mystère est bien présent. Les comédiens n’auraient-ils pas assez fait confiance à leurs talents au point de s’aider d’une façon ou d’une autre ? Est-ce la jalousie de tierces personnes qui s’abat sur le casting d’une telle réussite ? Est-ce là, le prix du succès ? Pourquoi ces maladies horribles qui les détruisent autant avant de les tuer ? Voici autant de questions qui laissent à ce jour, beaucoup d’ivoiriens songeurs.

C’est vraiment triste de perdre ces personnes qui auraient pu apporter encore plus à la comédie ivoirienne et africaine. Que leurs âmes reposent en paix, pour les disparus. Qu’ils se rétablissent très vite, pour les souffrants.

 


Commentaires